Sophie

' Je suis atteinte d'alopécie totale depuis plus d'une année. C'est une maladie auto-immune qui m'a fait perdre l'entier de mes cheveux et de mes poils en 3 semaines ( cils et sourcils inclus ).

En décembre 2016, aux 1ers symptômes, je suis allée voir le dermatologue toute paniquée.Il m'a reçue, a constaté l'ampleur des dégâts , m'a mis sous cortisone et m'a dit '' on se revoit dans 4 mois et demi '' !!!! Et c'est tout !!!! Je suis sortie de là effondrée et en pleurs. La secrétaire, prise de pitié, m'a alors mise en contact avec un ange nommée Julie.

Celle-ci m'a prise sous son aile, m'a donné 2 rendez-vous avant Noël, pour affronter la période des fêtes.( Le 23 décembre , je rasais le reste de mes cheveux qui me restaient).

Julie Marcombes est une thérapeute qui a une extraordinaire palette de solutions et d'aides qui m'a permis de remonter la pente du traumatisme d'être une femme qui se retrouve chauve presque du jour au lendemain à 46 ans.

Pour ma part, Julie a commencé par de l'hypnose, accompagné d'aromathérapie. Dans 1er temps, cela m'a permis de retrouver un certain calme intérieur ( je faisais aussi de mon côté de la méditation ).Puis en utilisant la kinésiologie et les huiles essentielles, j'ai pu comprendre et rechercher en moi les causes probables de cette alopécie, maladie peu connue et souvent liée à un choc émotionnel ou à un traumatisme ou un grand stress.

Après une année, je suis toujours chauve, bien sûr, mais grâce au travail, à l'accompagnement et à l'empathie de Julie Marcombes, j'ai retrouvé ma place, mon humour et je gère au mieux mes bandanas et ma perruque. J'ai repris mon travail, j'ai perdu les 10 kilos pris à cause de la cortisone et dus au fait que je me suis mise en mode '' hibernation émotionnelle forcée '' pendant 4 mois. J'ai repris une vie quasi normale.

Maintenant, même si j'ai toujours un faible espoir de voir repousser quelque chose, je suis tournée sur l'avenir, j'ai des projets et j'espère rencontrer d'autres personnes qui ont vécu la même chose que moi pour partager nos expériences.

Je tiens à remercier chaleureusement, Julie, cet ange qui m'a pris par la main à un moment où j'aurais pu sombrer.

© 2020